top
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion

VERS UNE NOUVELLE ÈRE SOLAIRE: LE POINT SUR L' ÉLECTRO-NUCLÉAIRE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    héliopole Index du Forum -> héliopole -> Transition énergétique
Auteur Message
lague


Hors ligne

Inscrit le: 13 Sep 2012
Messages: 17

MessagePosté le: Lun 8 Oct - 15:33 (2012)    Sujet du message: VERS UNE NOUVELLE ÈRE SOLAIRE: LE POINT SUR L' ÉLECTRO-NUCLÉAIRE Répondre en citant

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE
VERS UNE NOUVELLE ÈRE SOLAIRE


Fiche technique n° 2 mars 2012

LE POINT SUR L' ÉLECTRO-NUCLÉAIRE   


AVANTAGE

La filière électronucléaire émet moins de CO² que les combustibles fossiles
entre 20 et 90g de CO² / kWh, difficile d'être plus précis.
Charbon : 950 à 1050 g / kWh
Gaz : 400 à 450 g / kWh (à cycle combiné)

Les énergies renouvelables émettent moins de CO² :
Éoliennes offshore environ 17 g / kWh
Cette donnée de WPD pour le projet des « deux îles » inclut tout le cycle
pendant 20 ans de fonctionnement : études, construction, maintenance,
démantèlement.

INCONVÉNIENTS

1 ) Stocks d'uranium limités, le Kazakhstan – Canada – Australie – Namibie
– Russie – Niger. Durée estimée : 50 ans, comme le pétrole.

2) Importance faible dans le bouquet énergétique.
Le nucléaire fournit moins de 5 % de l'énergie mondiale, un peu moins que
l'hydraulique (6 %) et beaucoup moins que le pétrole (35 %).
Pour obtenir un effet sensible sur la réduction de CO² dans le monde il faudrait
multiplier par 10 la puissance installée.

3) Risques divers:

- risques de prolifération de la matière fissile et d'usages détournés (bombes,
attentats etc),

- risques d'accidents majeurs tels que Tchernobyl – Three Mile Island –
Fukushima, avec une probabilité réelle très supérieure à ce qui est calculé à la
conception des réacteurs (1 millionième par réacteur et par an) à partir de
scénarios vraisemblables. Selon le Directeur de l'Institut de Radioprotection et
de Sûreté Nucléaire :
« Sur le parc mondial, 14 000 années-réacteurs sont déjà passées et les
statistiques montrent qu'on est à 2 pour 10 000 accident nucléaire grave par an,

20 fois plus qu'attendu selon les études probabilistes » (« Le Monde », 6 avril 
2011).
Le mythe de l'infaillibilité de la technologie nucléaire n'existe plus depuis 
Fukushima.
Le Japon sera durablement affecté : territoire amputé, santé de la population 
atteinte, économie très touchée : des centaines de milliards d'€.

-  risques dans la gestion des déchets  à moyen et long termes. Problème 
d'éthique de laisser à nos successeurs des matières extrêmement dangereuses et 
comment les baliser ?

-  risques de santé  liés à l'irradiation et la contamination à tous les niveaux 
d'intervention humaine dans le cycle du combustible.

4 ) L'électricité nucléaire va coûter de plus en plus cher.

Selon le rapport de la Cour des Comptes de janvier 2012 : 

- le programme nucléaire a été financé en partie par le contribuable : 70 % de la 
recherche soit 55 milliards d'€,

- investissement initial lourd : 188 milliards d'€,

- exploitation et maintenance :  10,6 milliards d'€,

-   coûts   du   démantèlement   et   de   la   gestion   des   déchets   identifiés   par   les 
exploitants dans la fourchette basse des comparaisons internationales ; le Cour 
ne valide pas les faibles estimations d'EDF,

- en allongeant de 30 à 40 ans la durée de vie des réacteurs, il faudra en fermer 
22 sur les 58 d'ici 2022. D'où un choix stratégique entre :
        investissements de maintenance
        développement des énergies renouvelables
        politique drastique d'économie d'énergie

En   conclusion,   la   réévaluation   à   la   hausse   est   certaine.   Le   coût   du   kWh 
nucléaire dépassera bientôt celui de certaines énergies renouvelables, comme 
l'éolien ; le photovoltaïque sera compétitif d'ici 2020.

5) Le nucléaire n'améliore pas le taux d'indépendance énergétique de la 
France
.

Officiellement la France fournit elle-même plus de 50 % de son énergie sans 
recourir à l'Étranger, grâce à deux tours de magie :

        - l'uranium enrichi est comptabilisé comme ressource nationale, alors que 
        la totalité du minerai d'uranium provient de l'Étranger depuis 2001 : Canada - 
        Kazakhstan     -   Niger.   Si   les   carburants   raffinés   en   France   étaient   déclarés 
        ressource nationale, notre taux d'indépendance s'élèverait à 90 % !

        - invention française de « l'électricité primaire » !

        Une énergie primaire est une forme d'énergie disponible dans la nature avant 
        toute transformation (pétrole, vent, minerai d'uranium, etc).
        On  comptabilise  officiellement  pour  calculer  l'électricité  primaire  nucléaire 
        toute la chaleur produite par les réactions de fission dont les 2/3 sont, en fait, 
        perdus !
        Comme  pour le charbon, le gaz et le pétrole, un réacteur est d'abord une 
        chaudière   qui   produit   de   la   vapeur   dont   on   ne   récupère   qu'une   fraction 
        minoritaire selon les lois de la Thermodynamique (Sadi Carnot).
        A  l'opposé,   pour   l'hydraulique,   l'éolien,   le   solaire,   le   photovoltaïque...   la 
        transformation est directe.

        Conclusion : le taux d'indépendance énergétique réel est inférieur à 10 %. On 
        ne le doit qu'aux énergies renouvelables.

 ABERRATION   DE   LA  POLITIQUE   DU  TOUT-ÉLECTRIQUE  (chauffage  
inclus)


        Elle fut voulue pour développer l'électronucléaire.

        Quelle énergie utile récupère-t-on à la sortie des radiateurs électriques par 
        rapport à l'énergie primaire du minerai d'uranium ?

        - à l'entrée du réacteur nucléaire, compte tenu de 14 % de pertes (extraction – 
        transport – enrichissement), on obtient 0,86% de l'énergie primaire,

        - l'énergie électrique produite, compte tenu de 67 % de pertes (conversion 
        chaleur/ électricité), est égale à 0,86 x 0,33 soit 28 % de l'énergie primaire,

        - l'énergie finale distribuée par EDF, compte tenu de 8 % de pertes en ligne, est 
        égale à :
        0,86  x 0,33 x 0,92  soit 26 %  de l'énergie primaire,

        -   l'énergie   utile   servant   à   chauffer,   compte   tenu   d'une   perte   de   5   %   des 
        radiateurs, est égale à : 0,86  x 0,33 x 0,92 soit 25 % de l'énergie primaire.

Si l'énergie primaire est du gaz fossile :

- les pertes s'élèvent à environ 15 % (extraction – raffinage – transport – 
distribution). L'énergie finale distribuée par EGF est égale à 85% de l'énergie 
primaire.

Pénalisation des constructions chauffées électriquement :

Le calcul du bilan énergétique d'une habitation se rapporte à l'énergie primaire 
(EP)   consommée.   Les   consommations   électriques   sont   affectées   d'un 
coefficient égal à 2,58 qui est le rapport entre l'énergie primaire et l'énergie 
finale. 

Une habitation chauffée électriquement est donc pénalisée (moins bien classée) 
dans son évaluation énergétique, ce qui va se répercuter de plus en plus sur le 
prix du bien. C'est une double peine quand on sait que ce mode de chauffage 
est le plus onéreux à la consommation. 

La nouvelle Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) imposera, pour la 
délivrance des permis de construire, une limite de 50 kWh EP/m² et par an 
(Bâtiment à Basse Consommation BBC). Pour les habitations déjà construites, 
les rénovations thermiques viseront 80 kWh EP/m² et par an.

Dans la pratique, pour atteindre la conformité BBC, les constructeurs sont 
obligés d'équiper la maison d'une pompe à chaleur ayant un coefficient de 
performance COP au moins égal à 2,58. Outre son prix élevé, la pompe à 
chaleur est relativement bruyante et nécessite une maintenance coûteuse.


version pdf:    Arrow   


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 8 Oct - 15:33 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:    Sujet précédent : Sujet suivant  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    héliopole Index du Forum -> héliopole -> Transition énergétique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation